Keylogger Matériel    

Keylogger matériel Wi-Fi USB déjà en vente ! Ce keylogger KeyGrabber Wi-Fi a deux fonctions : enregistreur de frappe et clé USB
pour une lecture de données immédiate. Compatible avec tout clavier USB, ne nécessite aucun pilote. Jusqu'à 4 Go de mémoire !
Liens rapides
Retour à la page d'accueilPage d'accueil

Comparaison des keyloggersKeylogger matériel USB et PS/2 : comparaison

Enregistreur de frappe - avantagesEnregistreur de frappe - avantages

Comment commander ?
Comment commander ?


KeeLog on Facebook
YouTube    Twitter
KeeLog on YouTube       KeyGrabber on Twitter

Keyloggers
• Keylogger USB
• Keylogger PS/2
• TimeKeeper
• Nano Keylogger
• Keylogger Wi-Fi
• Video Logger
• Video Logger Pro
• Serial Logger
• Module Keylogger
• Keylogger Sans Fil
• Multilogger
• Open Keylogger

Commander
• Commande immédiate
• Votre panier
• Options de paiement
• Offre de vente en gros
• Contact

Documents
• F.A.Q.
• Manuels d'Utilisateur
• Dispositions des touches du clavier
• Télécharger

Caractéristiques
Plug & Play
Keylogger matériel - installation
L' installation Plug & Play ne requiert pas d'accès au système.

Mode Clé USB
Accélérateur de Récupération USB
Technologie USB ! Téléchargez tout le journal en quelques secondes. Disponibles en versions Clé USB et PS/2.


SSL site seal by GoDaddy
Livraison gratuite aux Etats-Unis !
Pour de détails visitez KeyGrabber
Transport international
$ ou (détails)
Achetez nos produits sur:
Amazon
English English Deutsch Deutsch Español Español Français Français Italiano Italiano Português Português Polski Polski Русский Русский

Keylogger Sans Fil - Faite-le vous-même !

version PDF
Version PDF de ce document
Introduction 1. Introduction      Mise en service 4. Mise en service
Composants 2. Composants      Télécharger 5. Télécharger
Montage 3. Montage      Micrologiciel 6. Micrologiciel

Introduction

Connaissez-vous la notion de keylogger matériel ? Le keylogger matériel est une solution parfaite servant à surveiller les activités de l'utilisateur d'un ordinateur avec un très faible risque de détection. Le keylogger matériel est un appareil électronique à 100%, il ne nécessite donc pas d'accès à un système d'exploitation, ne laisse aucune trace et aucun logiciel ne peut détecter un appareil de ce type. Le principe de keylogger matériel a pourtant un défaut : afin de récupérer les données enregistrées, il faut avoir un accès physique au keylogger. Une solution de ce problème a enfin été trouvée : Keylogger Sans Fil.

KeeLog a déjà publié un projet accessible au public, celui d'un keylogger matériel PS/2 Open Source. Maintenant, nous faisons la même chose pour le projet du Keylogger Sans Fil à monter soi-même. Ce projet peut être utilisé aussi bien à des fins privées que commerciales sous les réserves suivantes :
  1. Tous les matériaux présentés sur ce site Internet constituent la propriété intellectuelle de la société KeeLog et l'utilisation de ceux-ci implique l'acceptation des conditions ci-dessous ainsi que de l'Accord d'Utilisateur général.
  2. Ce projet de Keylogger Sans Fil a été publié " en l'état ", avec tous les vices et sans aucune garantie.

Le Keylogger Sans Fil ne doit pas être utilisé afin d'intercepter d'une manière illégale les données d'autrui notamment les mots de passe, les coordonnées bancaires, la correspondance confidentielle etc. Cela constitue une violation de la loi dans la plupart des pays.

Le Keylogger Sans Fil se compose de deux pièces principales : d'un émetteur et d'un récepteur. La journalisation des frappes est faite par l'émetteur qui est en effet un keylogger matériel PS/2 avec un module Wifi 2.4 GHz incorporé. Les données captées ne sont pas stockées dans la mémoire, mais transmises en temps réel par les ondes radio. D'autre part, le récepteur est une unité d'acquisition sans fil avec une interface USB. Toutes les données issues de l'émetteur sont envoyées vers l'ordinateur via USB. Du point de vue du logiciel, ces données passent à travers un port COM virtuel ce qui permet d'utiliser n'importe quel client terminal pour les visualiser.

Keylogger Sans Fil - schéma-bloc
Keylogger Sans Fil - schéma-bloc
Tout le système fonctionne en temps réel, un texte écrit sur l'ordinateur à distance est donc tout de suite visible du côté du récepteur. Ce système a une portée maximale d'environ 50 mètres. Cela équivaut à une portée efficace d'environ 20 mètres à travers 2-4 parois selon leur épaisseur.
Keylogger Sans Fil - émetteur Keylogger Sans Fil - récepteur
Keylogger Sans Fil - émetteur
Keylogger Sans Fil - récepteur
Aussi bien l'émetteur que le récepteur sont basés sur les mêmes schémas électriques et circuits imprimés. Les deux ont les mêmes dimensions et sont conçus pour être montés sur des câbles de rallonge PS/2 et USB. Il est recommandé d'utiliser des boîtiers de filtres de type EMC pour que l'appareil ressemble à un adaptateur ou un câble de rallonge standard.

Composants

Cet article décrit tout les processus d'assemblage du Keylogger Sans Fil. Selon vos capacités, vous pouvez vous décider à créer vous-même votre Keylogger Sans Fil à partir de zéro ou commander ses composants chez nous. Nous pouvons vous fournir un kit électronique avec des microcontrôleurs préprogrammés et des boîtiers standard (voir les photos) ou un kit d'appareils déjà assemblés et testés. Pour plus de détails, consultez la section kits.

Si vous vous êtes décidé à créer vous-même votre Keylogger Sans Fil, vous devez disposer d'une expérience de base dans le domaine de l'électronique et du brasage, de préférence, du montage en surface (TMS). L'option la plus courte consiste à commander les composants chez nous et à réaliser vous-même le brasage, le câblage et l'assemblage final. Vous devrez alors disposer d'un fer à souder avec réglage de température et savoir braser. Si vous vous êtes décidé à faire vous-même le projet et à réaliser des circuits imprimés, vous aurez besoin d'une solide expérience et d'un matériel approprié.

Dans le tableau ci-dessous vous trouverez la liste des composants (BOM) indispensables pour réaliser un émetteur ou un récepteur. Une rallonge PS/2 supplémentaire est nécessaire pour un émetteur tandis qu'un récepteur nécessite un câble USB avec connecteur A.

Kit électronique Câbles, boîtier et circuits imprimés
Kit électronique
Câbles, boîtier et circuits imprimés
Indicateur Description Boîtier Quantité
U1 Microcontrôleur AT91SAM7S64 TQFP64 1
U2 Émetteur-récepteur nRF2401 QFN24 1
U3 Régulateur de tension MCP1700T-330 SOT-23 1
Q1 Quartz 18.432 MHz HC-49 SMD 1
Q2 Quartz 16 MHz HC-49 SMD 1
R1, R2 Résistor 1.5 kΩ 0805 2
R3, R4 Résistor 27 Ω 0805 2
R5 Résistor 1 MΩ 0805 1
R6 Résistor 22 kΩ 0805 1
C1, C27 Condensateur 10 nF 0805 2
C2, C28 Condensateur 1 nF 0805 2
C3, C4, C6, C7, C8 Condensateur 22 pF 0805 5
C5 Condensateur 33 nF 0805 1
C9 Condensateur 2.2 pF 0805 1
C10, C11 Condensateur 1 pF 0805 2
C12, C22, C23, C24, C25, C26, C32, C33, C34, C42, C43 Condensateur 100 nF 0805 11
C21, C31, C41 Condensateur 1 µF 0805 3
L1 Bobine d'arrêt 0805 1
L2 Bobine d'induction 3.6 nH 0805 1
L3 Bobine d'induction 18 nH 0805 1
Keylogger Sans Fil - liste des composants (version PDF)
Aussi bien l'émetteur que le récepteur utilise le même circuit imprimé et le même kit électronique (les câblages et les micrologiciels sont différents). Un microcontrôleur Atmel AT91SAM7S64 et un émetteur-récepteur radio nRF2401 sont les composants clés. Les deux nécessitent des quartz pour bien fonctionner. Tous les composants (résistors, condensateurs et les bobines), sauf la bobine d'arrêt MCP1700, sont passifs. Un simple fil de métal est recommandé pour servir d'antenne dipôle. Sur les figures ci-dessous vous trouverez le circuit imprimé double face à deux couches.
Vue du circuit imprimé / Topologie - face supérieure Vue du circuit imprimé / Topologie - face inférieure
Vue du circuit imprimé / Topologie - face supérieure (version PDF)
Vue du circuit imprimé / Topologie - face inférieure (version PDF)
Si vous disposez d'assez d'expérience pour réaliser vous-même les circuits imprimés, vous pouvez utiliser les masques à l'échelle de 1:1 disponibles ci-dessous. Le projet de référence utilise le FR4 de 1 mm d'épaisseur.
Masque du circuit imprimé - face supérieure Masque du circuit imprimé - face inférieure
Masque du circuit imprimé - face supérieure (version PDF)
Masque du circuit imprimé - face inférieure (version PDF)
L'assemblage du Keylogger Sans Fil peut faire un grand plaisir aux enthousiastes de l'électronique. Nous nous rendons néanmoins compte qu'une chasse aux composants vendus au détail et le brasage des boîtiers de type 0603 risque de gâcher ce plaisir. C'est la raison pour laquelle nous avons préparés 2 kits qui contiennent l'ensemble des composants de base :
  • Un kit électronique contenant tous les composants d'un émetteur ou d'un récepteur ($40 ou €30 par kit)
  • Un émetteur ou un récepteur assemblés ($90 ou €70 par pièce)
Veuillez contacter notre Service de Vente pour acheter un des kits ci-dessus ou pour toute information complémentaire.

Montage

Le circuit du Keylogger Sans Fil contient deux composants principaux : un microcontrôleur AT91SAM7S64 et un émetteur-récepteur nRF2401. Les éléments passifs qui les accompagnent c'est avant tout un quartz et des circuits RF. Tout le circuit est alimenté par une tension de 3.3V générée par un régulateur de tension MCP1700 et filtrée par un ensemble de condensateurs. L'alimentation d'entrée provient directement du bus PS/2 (émetteur) ou USB (récepteur). Si vous disposez déjà des circuits imprimés assemblés, consultez la section câblage. Si vous vous êtes décidé à tout assembler vous-même, les indications et le schéma électrique ci-dessous peuvent vous être utiles.

Keylogger Sans Fil - schéma électrique
Keylogger Sans Fil - schéma électrique (version PDF)
Pour braser, utilisez un fer à souder avec une panne fine (d'habitude de moins de 0.5 mm) et de la pâte à souder (par exemple RMA7). Faites attention à ne pas surchauffer les éléments pendant le brasage. Commencez l'assemblage par l'émetteur-récepteur nRF2401 dont le schéma est le plus compliqué. Passez ensuite au microcontrôleur AT91SAM7S64 et au régulateur de tension MCP1700. Faites attention que la broche numéro 1 corresponde à la première pastille du circuit imprimé. Enfin, brasez tous les circuits supplémentaires : quartz, résistors, condensateurs et bobines. L'antenne sera la dernière. Vous pouvez utiliser une antenne dédiée à ISM 2.4 GHz ou utiliser un morceau de fil de métal pour faire une simple antenne dipôle quart d'onde. La longueur optimale est de 3.125 cm (1.23"). Une fois assemblés, les circuits imprimés doivent ressembler à ceux figurant sur les photos ci-dessous.
Circuit imprimé assemblé - face supérieure avec microcontrôleur Circuit imprimé assemblé - face inférieure avec émetteur-récepteur
Circuit imprimé assemblé - face supérieure avec microcontrôleur
Circuit imprimé assemblé - face inférieure avec émetteur-récepteur
Après avoir assemblé les circuits imprimés, il faut réaliser le câblage. Mis à part le micrologiciel, c'est le point qui fait la différence entre l'émetteur et le récepteur. L'émetteur et le bus PS/2 doivent être couplés en parallèle. Le circuit imprimé de l'émetteur est doté de pastilles qui permettent d'y braser des conducteurs menant aussi bien vers l'ordinateur que vers le clavier. Le récepteur doit par contre être normalement raccordé au port USB. Les photos ci-dessous montrent comment réaliser tous les raccordements.
Schéma de câblage PS/2 de l'émetteur Schéma de câblage USB du récepteur
Schéma de câblage PS/2 de l'émetteur (version PDF)
Schéma de câblage USB du récepteur (version PDF)
Utilisez des rallonges PS/2 et USB, coupez-les en deux et isolez les conducteurs de signal. Ce qui peut s'avérer compliqué c'est reconnaître quel conducteur correspond à quel signal. Certains câbles PS/2 et USB ont les couleurs standardisées, mais on ne peut pas s'y fier. Il est recommandé d'utiliser un capteur de courant ou un ohmmètre pour savoir quel conducteur correspond à quel ligne de signal. Les schémas ci-dessous peuvent vous être utiles.

Connecteur PS/2 (émetteur)

Signal Description Connecteur PS/2 Commentaire
VCC Alimentation +5V 4 doivent être raccordés au module
GND Masse 3
CLK Horloge 5
DATA Données 1
NC Lignes non utilisées 2, 6 ne sont pas utilisés par le module, s'il y en a, laisser à l'état original
SHLD Armature -
connecteur PS/2 Keylogger Sans Fil - émetteur


Connecteur USB (récepteur)

Signal Description Connecteur USB Commentaire
VCC Alimentation +5V 1 doivent être raccordés au module
D- Données 2
D+ Données 3
GND Masse 4
SHLD Armature - ne sont pas utilisés par le module, s'il y en a, laisser à l'état original
connecteur USB Keylogger Sans Fil - récepteur
Si les microcontrôleurs que vous utilisez n'ont pas encore été programmés, c'est le bon moment de les programmer in-situ (ISP : In-System Programming). Pour plus de détails, consultez la section micrologiciel. Après cette opération, les appareils assemblés doivent ressembler à ceux figurant sur les photos ci-dessous.
Émetteur avec câblage PS/2 Récepteur avec câblage USB
Émetteur avec câblage PS/2
Récepteur avec câblage USB
Avant de mettre le boîtier, nous vous recommandons de réaliser le dernier test. Utilisez un capteur de courant ou un ohmmètre pour mesurer la résistance entre l'alimentation (VCC) et la mise à la masse (GND) des connecteurs USB et PS/2. Un court circuit signifie qu'il faut vérifier tout le circuit sinon l'ordinateur risque d'être endommagé. Si tout va bien, fermez le boîtier avec de la colle ou de la résine. Voilà, c'est le moment de brancher votre appareil !

Mise en service

Après avoir assemblé la paire émetteur-récepteur, il est le temps de procéder au premier test. Il est recommandé d'utiliser un seul ordinateur pour tester les deux appareils. Pour commencer, mettez votre ordinateur hors tension et insérez l'émetteur entre le clavier PS/2 et le port PS/2.
Branchez l'émetteur au port PS/2 Branchez le clavier PS/2 à l'émetteur
Branchez l'émetteur au port PS/2
Branchez le clavier PS/2 à l'émetteur
Après, démarrez l'ordinateur et assurez-vous que le clavier PS/2 fonctionne correctement (aucune influence du keylogger n'est perceptible). Ensuite, ce sera le temps de tester le récepteur. Avant, il faut télécharger le fichier du pilote KeeLog. Décompressez et sauvegardez les fichiers sur le disque dur local de l'ordinateur. Puis, branchez le récepteur à un port USB libre (il n'est pas nécessaire de mettre l'ordinateur hors tension). Assurez-vous que le récepteur est placé de manière à pouvoir recevoir la transmission radio de l'émetteur.
Branchez le récepteur à un port USB libre
Branchez le récepteur à un port USB libre
Quand l'émetteur est branché pour la première fois, vous verrez la fenêtre de l'installateur du pilote. Plus exactement, le système utilisera les pilotes du port virtuel COM fournis avec la plupart des systèmes d'exploitation, comme Windows par exemple. Mais vous devrez sélectionner manuellement le fichier INF approprié. Quand le système vous demandera les pilotes, passez à la localisation des fichiers des pilotes. Les figures ci-dessous illustrent tout ce processus.

Sélectionnez la localisation et l'installation du logiciel Sélectionnez la localisation du pilote
Sélectionnez la localisation et l'installation du logiciel
Sélectionnez la localisation du pilote
Sélectionnez pour indiquer l'option de localisation Indiquez la localisation des fichiers du pilote
Sélectionnez pour indiquer l'option de localisation
Indiquez la localisation des fichiers du pilote
Une fois le processus d'installation terminé, le récepteur doit être visible comme un convertisseur USB vers Série. Ouvrez le Gestionnaire de périphérique du système Windows pour voir quel port série a été attribué au récepteur.

Récepteur visible dans le Gestionnaire de périphérique
Récepteur visible dans le Gestionnaire de périphérique
Pour commencer la réception des données envoyées par l'émetteur, on peut utiliser n'importe quel client terminal, comme par exemple Hyperterminal. Nous vous recommandons d'utiliser notre application gratuite Simple Serial Monitor qui est simple et facile à utiliser.
Simple Serial Monitor
Simple Serial Monitor (client terminal gratuit, fourni par KeeLog)
Après avoir lancé Simple Serial Monitor (ou une application pareille), n'oubliez pas de sélectionner le port COM approprié. Si tout a été correctement fait, le récepteur commencera aussitôt à afficher les séquences des touches frappées sur le clavier PS/2.

Ordinateur distant avec émetteur PS/2, Ordinateur local avec récepteur USB
Ordinateur distant avec émetteur PS/2
Ordinateur local avec récepteur USB
Le pas suivant consiste à réaliser le même test sur deux ordinateurs différents. Assurez-vous qu'ils se trouvent à une distance équivalente à la portée de transmission. Si un texte apparaît dans la fenêtre du terminal, votre Keylogger Sans Fil est prêt à sa première mission sérieuse. N'utilisez cet appareil que conformément à la loi !

Télécharger

Version PDF de ce document Version PDF de ce document
Conditions d'utilisation et de reproduction sont contenues dans le document
Micrologiciel (émetteur et récepteur) Micrologiciel (émetteur et récepteur)
Micrologiciel pour le microcontrôleur permettant de programmer l'émetteur et le récepteur
Pilote du port virtuel COM (Win 2K/XP/Vista) Pilote du port virtuel COM (Win 2K/XP/Vista)
Pilote permettant d'installer le récepteur comme un port virtuel COM
Logiciel d'installation du Simple Serial Monitor Logiciel d'installation du Simple Serial Monitor
Logiciel gratuit permettant d'afficher les séquences des frappes transmises par le port COM virtuel (équivalent de l'application Hyperterminal). Il requiert Microsoft .NET Framework.
Logiciel d'installation d' AT91 In-System Programmer (ISP) Logiciel d'installation d' AT91 In-System Programmer (ISP)
Logiciel permettant de programmer le micrologiciel à l'aide de SAM-BA
Manuel d'Utilisateur du SAM Boot Assistant (SAM-BA) Manuel d'Utilisateur du SAM Boot Assistant (SAM-BA)
Manuel de programmation du micrologiciel du microcontrôleur à l'aide d' un bootloader incorporé. Aucun autre logiciel de programmation supplémentaire n'est nécessaire.
Liste des composants (BOM) Liste des composants (BOM)
Liste des composants utilisés pour assembler le Keylogger Sans Fil (émetteur et récepteur)
Schéma de câblage Schéma de câblage
Schéma de câblage du Keylogger Sans Fil (émetteur et récepteur)
Schéma électrique Schéma électrique
Schéma électrique du Keylogger Sans Fil (émetteur et récepteur)
Circuit imprimé - face supérieure Circuit imprimé - face supérieure
Face supérieure du circuit imprimé (émetteur et récepteur)
Circuit imprimé - face inférieure Circuit imprimé - face inférieure
Face inférieure du circuit imprimé (émetteur et récepteur)
Circuit imprimé - masque de la face supérieure Circuit imprimé - masque de la face supérieure
Masque de la face supérieure du circuit imprimé (émetteur et récepteur), échelle 1:1
Circuit imprimé - masque de la face inférieure Circuit imprimé - masque de la face inférieure
Masque de la face inférieure du circuit imprimé (émetteur et récepteur), échelle 1:1

Micrologiciel

Lisez ce chapitre seulement si vous avez besoin de programmer vous-même le microcontrôleur AT91SAM7S64. Si vous avez acheté un kit chez nous, nous l'avons déjà fait à votre place.

Les microcontrôleurs contemporains comme AT91SAM7S64 se caractérisent par une petite taille et un haut degré d'intégration. Il est donc difficile de trouver un programmateur traditionnel adapté. C'est la raison pour laquelle la Programmation in-situ (ISP - In-System Programming) se développe rapidement depuis quelques années. ISP permet d'assembler d'abord un circuit entier et de programmer ensuite son micrologiciel, souvent à l'aide d'outils très simples. Le microcontrôleur AT91SAM7S64 implémente une solution ISP très pratique basée sur un module USB. Elle s'appelle SAM-BA (SAM Boot Assistant) et ne requiert qu'un câble USB et quelques cavaliers simples. Pour lancer SAM-BA sur le Keylogger Sans Fil, téléchargez d'abord le logiciel AT91 ISP. Ensuite procédez de façon décrite ci-dessous pour charger le micrologiciel dans les modules émetteur et récepteur..

Etape 1 : Concerne uniquement l'émetteur. Préparez un câble USB avec un connecteur de type A mâle d'un côté et des câbles sans isolation de l'autre. Brasez les lignes USB : VCC, GND, D+ et D- aux pastilles correspondantes du circuit imprimé. Cette étape est déjà accomplie dans le cas du récepteur, il a son propre connecteur USB.

Etape 2 : Préparez quelques morceaux de fil de métal courts pour court-circuiter les broches SAM-BA : TST, ERASE, PA2, PA1, PA0, 3.3V. Brasez un bout de chaque fil à la pastille SAM-BA sur les deux platines. Sinon, vous pouvez préparer des cavaliers spéciaux comme sur les figures ci-dessous.
Schéma de câblage SAM-BA
Schéma de câblage SAM-BA (version PDF)
Etape 3 : Installez le progiciel AT91 ISP.

Etape 4 : Branchez l'appareil à un port USB libre. Le message Périphérique non reconnu est normale à cette étape.

Etape 5 : Court-circuitez un instant le connecteur ERASE avec 3.3V. Cela effacera la mémoire flash du microcontrôleur.
Le câble USB et les cavaliers du bootloader SAM-BA
Le câble USB et les cavaliers du bootloader SAM-BA
Effaçage de la mémoire (ERASE court-circuité avec 3.3V) Activation du bootloader (PA0, PA1, PA2 et TST court-circuité avec 3.3V)
Effaçage de la mémoire (ERASE court-circuité avec 3.3V)
Activation du bootloader (PA0, PA1, PA2 et TST court-circuité avec 3.3V)
Etape 6 : Débranchez l'appareil du port USB. Assurez-vous que la broche ERASE n'est plus connectée au 3.3V. Ensuite, court-circuitez l'ensemble des broches PA0, PA1, PA2 et TST avec 3.3V. Rebranchez l'appareil au port USB (Périphérique non reconnu peut réapparaître). Laissez l'appareil branché pendant environ 10 secondes, et puis débranchez-le. Cette opération devrait activer le bootloader interne SAM-BA.

Etape 7 : Enlevez tous les cavaliers ou connecteurs et branchez l'appareil au port USB. Le message Nouveau matériel détecté devrait apparaître. Suivez une procédure d'installation standard et laissez le système trouver tous les pilotes.

Boîte de dialogue <i>Nouveau matériel détecté</i>
Boîte de dialogue Nouveau matériel détecté
Etape 8 : Lancez le Gestionnaire de périphérique pour vous assurer que le bootloader SAM-BA a été activé.

Gestionnaire de périphérique avec appareil Atmel AT91
Gestionnaire de périphérique avec appareil Atmel AT91
Etape 9 : Lancez l'application SAM-BA du progiciel AT91 ISP et sélectionnez la plateforme microcontrôleur de destination AT91SAM7S64-EK.

Sélection de la plateforme microcontrôleur
Sélection de la plateforme microcontrôleur
Etape 10 : Après avoir établi la connexion avec la plateforme, ouvrez l'onglet Flash, sélectionnez un micrologiciel approprié pour l'émetteur/récepteur et cliquez sur Send File. Quand le logiciel demandera la permission de verrouiller et déverrouiller certaines régions de la mémoire, il faut sélectionner Yes. Si cette étape est terminée avec succès, le micrologiciel a été correctement chargé dans la mémoire flash du microcontrôleur.

Application SAM-BA
Application SAM-BA
N'oubliez pas de répéter la procédure SAM-BA aussi bien pour l'émetteur que pour le récepteur. Une fois les procédures terminées, les deux appareils seront prêts à l'emploi.


Valid HTML 4.0 Transitional Page d'accueil | Produits | Télécharger | Commander | Nous contacter
L'utilisation de ce site constitue l'acceptation de l'Accord d'Utilisateur.
   Dernière modification le 2017/7/7
Si vous avez des questions concernant ce site, contactez notre Webmestre.
Copyright © KeeLog 2017. Tous droits réservés.
KeeLog